• Montreal, Canada
  • contact@saintesecritures.org

   1    >>PageSuivante>>


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1 T´a, Sin, Mim.2 Voici les versets du Livre explicite.3 Nous te racontons en toute vérité, de l´histoire de Moïse et de Pharaon, à l´intention des gens qui croient.4 Pharaon était hautain sur terre; il répartit en clans ses habitants, afin d´abuser de la faiblesse de l´un d´eux: Il égorgeait leurs fils et laissait vivantes leurs femmes. Il était vraiment parmi les fauteurs de désordre.5 Mais Nous voulions favoriser ceux qui avaient été faibles sur terre et en faire des dirigeant et en faire les héritiers,6 et les établir puissamment sur terre, et faire voir à Pharaon, à Haman, et à leurs soldats, ce dont ils redoutaient.7 Et Nous révélâmes à la mère de Moïse [ceci]: "Allaite-le. Et quand tu craindras pour lui, jette-le dans le flot. Et n´aie pas peur et ne t´attriste pas: Nous te le rendrons et ferons de lui un Messager".8 Les gens de Pharaon le recueillirent, pour qu´il leur soit un ennemi et une source d´affliction! Pharaon, Haman et leurs soldats étaient fautifs.9 Et la femme de Pharaon dit: "(Cet enfant) réjouira mon oeil et le tien! Ne le tuez pas. Il pourrait nous être utile ou le prendrons-nous pour enfant". Et ils ne pressentaient rien.10 Et le coeur de la mère de Moïse devient vide. Peu s´en fallut qu´elle ne divulguât tout, si Nous n´avions pas renforcé son coeur pour qu´elle restât du nombre des croyants.11 Elle dit à sa soeur: "Suis-le"; elle l´aperçut alors de loin sans qu´ils ne s´en rendent compte.12 Nous lui avions interdit auparavant (le sein) des nourrices. Elle (la soeur de Moïse) dit donc: "Voulez-vous que je vous indique les gens d´une maison qui s´en chargeront pour vous tout en étant bienveillants à son égard?"...13 Ainsi Nous le rendîmes à sa mère, afin que son oeil se réjouisse, qu´elle ne s´affligeât pas et qu´elle sût que la promesse d´Allah est vraie. Mais la plupart d´entre eux ne savent pas.14 Et quand il eut atteint sa maturité et sa plein formation, Nous lui donnâmes la faculté de juger et une science. C´est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants.15 Il entra dans la ville à un moment d´inattention de ses habitants; il y trouva deux hommes qui se battaient, l´un était de ses partisans et l´autre de ses adversaires. L´homme de son parti l´appela au secours contre son ennemi. Moïse lui donna un coup de poing qui l´acheva. - [Moïse] dit: "Cela est l´oeuvre du Diable. C´est vraiment un ennemi, un égareur évident".16 Il dit: "Seigneur, je me suis fait du tort à moi-même; pardonne-moi". Et Il lui pardonna. C´est Lui vraiment le Pardonneur, le Miséricordieux!17 Il dit: "Seigneur, grâce au bienfaits dont tu m´as comblé, jamais je ne soutiendrai les criminels".