La Fatiha (arabe : ?[al-fâtiha]) est la sourate d'ouverture du Coran, le livre sacré des musulmans.

La Fatiha est la sourate d'ouverture du Coran, le livre sacré des musulmans. Elle est composée de 7 versets ou ayat.

Elle est récitée au cours de chaque prière, auquel cas, le terme amin (amen) est ajouté en fin sans toutefois faire partie de la sourate. Elle est presque toujours récitée lors de la cérémonie du mariage musulman. La tradition veut que ce soit la première sourate complète qui ait été révélée à Mahomet.

La tradition veut que les musulmans sachent au moins une sourate par cœur. Pour beaucoup, c'est cette courte sourate, indispensable pour la prière. Elle est en général apprise dès l'enfance dans les médersas ou est enseignée simplement par les parents et revêt une importance particulière.

Le premier verset de cette sourate (Bi ismi Allâhi Ar-Raḥmâni Ar-Raḥîmi) est utilisé par les musulmans en de multiples occasions de la vie courante, en particulier avant d'entreprendre une action, comme manger par exemple. Elle peut se réduire à cette occasion à « Bismillâh », forme contractée de « Bî ʾismi (A)llâh ». Il est l'invocation de Dieu, du nom de Dieu. Ce premier verset est en ouverture de toutes les autres sourates du Coran, sauf la 9e, Le désaveu. Il est répété deux fois dans la 27e, Les fourmis.

Son importance est comparable au Notre Père des chrétiens et au Shema Israël des juifs.