• Montreal, Canada
  • contact@saintesecritures.org


Psaume 76 1 Au maître-chantre. Psaume d'Asaph; cantique avec instruments à cordes.2 Dieu est connu en Juda, son nom est grand en Israël.3 Son tabernacle est en Salem, et son domicile en Sion.4 C'est là qu'il a brisé les foudres de l'arc, le bouclier, l'épée et la bataille. (Sélah.)5 Tu es brillant et magnifique, plus que les montagnes des ravisseurs.6 Ils ont été dépouillés, les hommes au cœur fort; ils ont dormi leur sommeil, et tous ces hommes vaillants n'ont plus trouvé leurs mains.7 A ta menace, ô Dieu de Jacob, chars et chevaux ont été frappés d'assoupissement.8 Tu es redoutable, toi! Et qui peut subsister devant toi, dès que paraît ta colère?9 Lorsque des cieux tu fais entendre ton jugement, la terre est effrayée et se tient en repos;10 Quand tu te lèves, ô Dieu, pour juger, pour délivrer tous les affligés de la terre. (Sélah.)11 Certes, la fureur de l'homme tourne à ta louange, quand tu te revêts de tout ton courroux.12 Faites des vœux, acquittez-les à l'Éternel votre Dieu; que tous ceux qui l'environnent, apportent des dons au Redoutable.13 Il abat l'orgueil des princes; il est redoutable aux rois de la terre.

Psaume 77 1 Au maître-chantre, des Jéduthunites. Psaume d'Asaph.2 Ma voix s'adresse à Dieu, et je crie, ma voix s'adresse à Dieu, et il m'écoutera.3 Au jour de ma détresse, j'ai cherché le Seigneur; la nuit, ma main était étendue vers lui et ne se lassait point; mon âme refusait d'être consolée.4 Je me souvenais de Dieu, et je gémissais; je méditais, et mon esprit était abattu. Sélah (pause).5 Tu avais retenu mes yeux dans les veilles; j'étais troublé, je ne pouvais parler.6 Je pensais aux jours d'autrefois, aux années des temps passés.7 Je me rappelais mes mélodies de la nuit; je méditais en mon cœur, et mon esprit examinait.8 Le Seigneur rejettera-t-il pour toujours, ne sera-t-il plus désormais propice?9 Sa bonté a-t-elle cessé pour toujours? Sa parole a-t-elle pris fin pour tous les âges?10 Dieu a-t-il oublié d'avoir pitié? A-t-il dans sa colère fermé ses compassions?11 Et j'ai dit: Voilà ce qui fait ma souffrance: C'est que la droite du Très-Haut a changé.12 Je me rappellerai les exploits de l'Éternel, me souvenant de tes merveilles d'autrefois;13 Je méditerai sur toutes tes œuvres, et je considérerai tes hauts faits.14 O Dieu, tes voies sont saintes! Quel autre Dieu est grand comme Dieu?15 Tu es le Dieu qui fait des merveilles; tu as fait connaître ta force parmi les peuples.16 Par ton bras, tu rachetas ton peuple, les enfants de Jacob et de Joseph. (Sélah.)17 Les eaux te virent, ô Dieu! Les eaux te virent; elles tremblèrent; même les abîmes s'émurent.18 Les nues se répandirent en eaux; les nuages tonnèrent; tes traits aussi volèrent çà et là.