• Montreal, Canada
  • contact@saintesecritures.org

<<    5    >>PageSuivante>>


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

57 Si vous vous détournez... voilà que je vous ai transmis [le message] que j´étais chargé de vous faire parvenir. Et mon Seigneur vous remplacera par un autre peuple, sans que vous ne Lui nuisiez en rien, car mon Seigneur, est gardien par excellence sur toute chose".58 Et quand vint Notre Ordre, Nous sauvâmes par une miséricorde de Notre part, Hud et ceux qui avec lui avaient cru. Et Nous les sauvâmes d´un terrible châtiment.59 Voilà les Aad. Ils avaient nié les signes (enseignements) de leur Seigneur, désobéi à Ses messagers et suivi le commandement de tout tyran entêté.60 Et ils furent poursuivis, ici-bas, d´une malédiction, ainsi qu´au Jour de la Résurrection. En vérité les Aad n´ont pas cru en leur Seigneur. Que s´éloignent (périssent) les Aad, peuple de Hud!61 Et (Nous avons envoyé) au Tamud, leur frère Salih, qui dit: "Ô mon peuple, adorez Allah. Vous n´avez point de divinité en dehors de Lui. De la terre Il vous a créé, et Il vous l´a fait peupler (et exploiter). Implorez donc Son pardon, puis repentez-vous à Lui. Mon Seigneur est bien proche et Il répond toujours (aux appels)".62 Ils dirent: "Ô Salih, tu étais auparavant un espoir pour nous. Nous interdirais-tu d´adorer ce qu´adoraient nos ancêtres? Cependant, nous voilà bien dans un doute troublant au sujet de ce vers quoi tu nous invites".63 Il dit: "Ô mon peuple! Que vous en semble, si je m´appuie sur une preuve évidente émanant de mon Seigneur et s´Il m´a accordé, de Sa part, une miséricorde, qui donc me protégera contre Allah si je Lui désobéis? Vous ne ferez qu´accroître ma perte.64 Ô mon peuple, voici la chamelle d´Allah qu´Il vous a envoyée comme signe. Laissez-la donc paître sur la terre d´Allah, et ne lui faites aucun mal sinon, un châtiment proche vous saisira!"65 Ils la tuèrent. Alors, il leur dit: "Jouissez (de vos biens) dans vos demeures pendant trois jours (encore)! Voilà une promesse qui ne sera pas démentie".66 Puis, lorsque Notre ordre vint, Nous sauvâmes Salih et ceux qui avaient cru avec lui, - par une miséricorde venant de Nous - de l´ignominie de ce jour-là. En vérité, c´est ton Seigneur qui est le Fort, le Puissant.67 Et le Cri saisit les injustes. Et les voilà foudroyés dans leurs demeures,68 comme s´ils n´y avaient jamais prospéré. En vérité, les Tamud n´ont pas cru en leur Seigneur. Que périssent les Tamud!69 Et Nos émissaires sont, certes, venus à Abraham avec la bonne nouvelle, en disant: "Salam!". Il dit: "Salam!", et il ne tarda pas à apporter un veau ròti.70 Puis, lorsqu´il vit que leurs mains ne l´approchaient pas, il fut pris de suspicion à leur égard et ressentit de la peur vis-à-vis d´eux. Ils dirent: "N´aie pas peur, nous sommes envoyés au peuple de Lot".